La Guilde Saint Georges

Le forum du club de jeu de rôle de la MJC d'Aubagne
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La MJC est fermée jusqu'à nouvel ordre
Derniers sujets
» Compte rendu reunion avec la maire d'aubagne 30/03/2017
Hier à 18:39 par Sultanor

» Actualité Pavillon Noir
Mer 19 Juil 2017 - 8:56 par Olaf

» Discussions
Mar 18 Juil 2017 - 11:12 par Bruno

» Chroniques de Maître Arius
Mer 12 Juil 2017 - 18:08 par Olaf

» JEUX DE RUNE 2017
Mar 11 Juil 2017 - 16:10 par FredPixel

» Rystil, le retour de la Cité
Jeu 29 Juin 2017 - 20:45 par Sultanor

» Rystil, ville de lecture
Dim 25 Juin 2017 - 19:23 par Olaf

» Discussions
Mar 20 Juin 2017 - 18:07 par Ungol

» Alkemy the game : reprise, nouveautés, offres et plus encore…
Mar 13 Juin 2017 - 10:26 par nicoleblond

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Entrée en lice des personnages, PJ et PNJ !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philippe
Divinité mineure
Divinité mineure
avatar

Messages : 978
Date d'inscription : 17/01/2009
Age : 48
Localisation : euh... fluctuante: Carnoux, Aubagne... ailleurs...

MessageSujet: Entrée en lice des personnages, PJ et PNJ !   Jeu 8 Avr 2010 - 22:52

bon ok, puisque certains sont impatients de faire vivre leur avatar du 16, 17 ou 18è siècle... allez-y !
Pour ceux qui aurait déjà un perso, ou déjà joué !
Les autres je ne saurais que trop vous conseiller d'attendre leur création avant de les faire évoluer dans ce sujet !
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
avatar

Messages : 1402
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 96
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

MessageSujet: Re: Entrée en lice des personnages, PJ et PNJ !   Jeu 8 Avr 2010 - 22:57

Thomas LECANTEC est un jeune homme issu de la tradition militaire royale. Originaire d'Hennebont, comme ce cher Pelot, avec une brillante carrière qui s'ouvre à lui.
Sauf que  Thomas a eu des mots avec son officier supérieur, ensuite l'officier a eu des maux et Thomas s'est fait un mot d'excuse en sautant par la fenêtre... Un bateau quitte le port ce soir ? Une place à bord ? Oui n'importe laquelle, je prend.


Dernière édition par Sultanor le Jeu 21 Oct 2010 - 12:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Divinité mineure
Divinité mineure
avatar

Messages : 978
Date d'inscription : 17/01/2009
Age : 48
Localisation : euh... fluctuante: Carnoux, Aubagne... ailleurs...

MessageSujet: Re: Entrée en lice des personnages, PJ et PNJ !   Jeu 22 Avr 2010 - 19:33

L'homme au manteau noir pénétra dans l'auberge. Il s'installa à une table et observa. Il lui fallait trouver le célèbre maître calfat, celui qui avait sauvé un navire à lui seul. Rapidement il repéra un groupe qui lui sembla correspondre, mais un événement intéressant amena de nouveaux éléments. Une jeune fille contra les avances d'un marin aviné à l'aide d'une rapière de grande qualité, et attira l'attention d'un vieux marin ainsi que du groupe. Finalement au récit du vieux, ce groupe se réunit de lui-même. Frédéric Corbineau trouva cela amusant. Le destin…

Frédéric était fils de militaire de la marine française, lui-même chef de pièce sur un bâtiment de guerre, l'épervier. Un nouveau capitaine, cruel et tyrannique, le poussa, ainsi que le quartier maître André Fouquet, à fomenter une mutinerie. Beaucoup furent tués, Frédéric eu la poitrine traversée par une balle du capitaine, mais ils le pendirent finalement avec ses officiers.

Le lendemain un navire les attaqua, incapables de se défendre, Frédéric conseilla aux mutins de se rendre. Le navire vainqueur était le Délivrance, un pirate, commandé par Andrew McAllister. Les pirates et les mutins se mirent d'accord sur une répartition entre les deux navires. André devint capitaine de l'épervier. Quelques années plus tard Frédéric devint maître d'équipage sur le Délivrance.


Dernière édition par Philippe le Sam 1 Mai 2010 - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Divinité mineure
Divinité mineure
avatar

Messages : 978
Date d'inscription : 17/01/2009
Age : 48
Localisation : euh... fluctuante: Carnoux, Aubagne... ailleurs...

MessageSujet: Re: Entrée en lice des personnages, PJ et PNJ !   Sam 1 Mai 2010 - 17:17

Laurens Cordelis Boudewin DE GRAAF.

Original et talentueux, De Graaf est le plus grand flibustier de son époque.
On dit que De Graaf vient dans les Antilles en tant que canonnier au service de l'armada de barlovento, la flotte espagnole de navires rapides chargée de chasser les pirates. Quand par la suite il passe dans le camp des flibustiers, sa connaissance des espagnols lui sert à les rouler à chaque occasion.
Au sommet de sa gloire, il est décrit comme étant grand, blond, et bel homme arborant une moustache effilée à l'espagnole qui lui donne beaucoup de prestance. Il a toujours à bord de son navire des violons et des cuivres dont il joue lui-même pour divertir son équipage. De toute manière, il lui faut qu'un orchestre joue pour accompagner chacun de ses repas.

Il se distingue des autres flibustiers par sa courtoisie et son raffinement. Sa célébrité était si grande qu'à chaque endroit où il passe les gens s'attroupent de partout venant voir de leurs propres yeux ce que cette légende vivante a de si différent des autres hommes. Surnommé « Lorenzo » par les espagnols, il se serait marié à une espagnole nommée Petronila de Guzman.
Reconnu pour son sens de l'honneur, par exemple il tue Van Doorn en combat singulier lui reprochant d'avoir manqué à sa parole envers des captifs.


Dernière édition par Philippe le Sam 1 Mai 2010 - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Divinité mineure
Divinité mineure
avatar

Messages : 978
Date d'inscription : 17/01/2009
Age : 48
Localisation : euh... fluctuante: Carnoux, Aubagne... ailleurs...

MessageSujet: Re: Entrée en lice des personnages, PJ et PNJ !   Sam 1 Mai 2010 - 17:18

Anne Dieu-le-veut.[/s
ize]
[size=12]On ne sait rien de ses origines, encore moins de son enfance. On croit qu'elle débarque à l'île de la Tortue à l'époque du Gouverneur d'Ogeron qui tente de «stabiliser» la population de flibustiers en y introduisant des femmes. Évidemment, comme pour les «filles du Roy» au Québec, ces femmes ne sont pas de «fraîches et innocentes couventines». Elles ont vécu, elles ont l'esprit d'aventure et probablement laissé en Europe un passé chargé.
Anne serait devenue l'épouse Pierre Le Long, un boucanier français qui est le fondateur de Port-François à St-Domingue. Très vite, elle se fait remarquer par un caractère bien carré. Quand Anne veut quelque chose, elle l'obtient aussi sûrement que si Dieu le voulait. D'où son surnom. Après la mort de Pierre le long, elle vit seule sur l'île de St Domingue jusqu'au matin où...
ize]


[size=12]on lui apprend que le célèbre Laurens de Graaf a dit des «grossièretés» à son sujet au cours d'une beuverie, la nuit précédente.
Anne se fâche. Elle va trouver de Graaf qui cuve son vin au milieu de la taverne. Elle le réveille à coups de pieds et le provoque en duel. Laurens tire son sabre avec l'intention de l'embrocher sur le champ, mais Anne Dieu-le-Veut le désarme d'un coup de pistolet. Après quoi, Laurens redevient gentilhomme et soutient que ses principes lui interdisent de se battre contre une femme.
À quoi Anne réponds : «Si à midi vous ne m'avez pas rejoint sur la place, je reviendrai vous chercher et vous verrez comment une femme peut vous fendre le crâne». L'heure venue, Laurens de Graaf lui fait plutôt des excuses... et la demande en mariage, affirmant qu'elle lui fera une digne compagne. Proposition qu'Anne accepte. Les deux années qui suivent, on la voit toujours aux côtés de Laurens de Graaf sur le pont de son navire.
La superstition des marins veut qu'une femme à bord porte malchance. Tout au contraire, Anne Dieu-le-Veut se fait la réputation de porter chance. Mais un jour la chance tourne pourtant. Se portant à l'assaut d'un navire espagnol de fort tonnage, Laurens de Graaf est tué par un boulet. Coupé en deux sous les yeux d'Anne.

[size=12]Aussitôt, Anne-Dieu-le-veut prend le commandement du navire. Loin de fuir devant les espagnols supérieurs en nombre, elle mène son équipage à l'abordage. Le combat est acharné et les flibustiers sont vaincus. Les hommes sont exécutés et jetés par-dessus bord, Anne, blessée d'une balle à la cuisse, est transportée à Vera Cruz puis à Carthagène, deux villes que Laurens de Graaf a pillées quelques années plus tôt. C'est la dernière mention d'Anne. Après, on ne sait plus ce qu'elle devient.
Sinon qu'elle aurait eu une fille (de Laurens de Graaf?).

Un jour qu'un prétendant insiste un peu trop avec sa demande en mariage, la fille d'Anne le provoque en duel pour bien se faire comprendre : «T'es pas mon genre. Tu piges?!». Telle mère, telle fille!
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Divinité mineure
Divinité mineure
avatar

Messages : 978
Date d'inscription : 17/01/2009
Age : 48
Localisation : euh... fluctuante: Carnoux, Aubagne... ailleurs...

MessageSujet: Re: Entrée en lice des personnages, PJ et PNJ !   Mar 1 Juin 2010 - 12:12



Ernst Vanheld s'était installé depuis quelques années à la Barbade. Devenu indésirable et sans avenir dans les Flandres il avait tenté sa chance dans le nouveau monde. Ayant naturellement un bon sens relationnel et se targuant de savoir évaluer les hommes au premier regard, son honnêteté peu contrariante et sa chance lui avaient rapidement permis de développer un comptoir sur le port de Saint Michael. La Barbade était censée dépendre de la couronne d'Angleterre mais le gouverneur faisait juste suffisamment illusion pour éviter l'anarchie.

Dans sa salle de clientèle, sorte de hall d'accueil et d'attente, aux fenêtres à barreaux métalliques, le gros bourgeois de 40 ans qu'était devenu Vanheld était entrain de conclure une cargaison de canne à sucre quand il vit entrer des inconnus, jeunes et un peu méfiants, des marins indépendants semblait-il. Il amena vite sa négociation de canne à sucre à terme, au léger avantage du producteur, afin d'accueillir celui qui semblait l'attendre.

- Bonjour, je me nomme Vanheld, négociant, que puis-je pour vous?

- Je me nomme Georges, nous avons peut être quelque chose à vous vendre. Répondit le marin armé, qui vu de près portait des vêtements bien plus riches que n'aurait cru le marchand.

- Je ne fais que du commerce en gros et de qualité, si vous avez quelques affaires à vendre allez voir une boutique en ville.

- 35 tonnes de bois précieux. Je pense qu’aucune boutique ne pourrait les stocker.

Ernst eu du mal à ne pas accuser le coup. Il ne s'était pas attendu à ça. Cette espèce de bourlingueur détenait la cargaison qu’Edmund devait lui livrer, en avance en plus ! Pour sûr il s'agissait de pirates. Qui sait ce qui avait pu arriver au capitaine Edmund Vonthorn et à son navire ?

Finalement il avait bien fait de toujours refuser de s'associer financièrement à Vonthorn et son navire de transport local. Il y aurait perdu.

- Je pense que l'on serait mieux ailleurs pour discuter, si vous voulez bien me suivre…

et il ouvrit une porte à ferrures qui donnait dans les couloirs et salles de sa grande bâtisse.

Une fois tout le monde installé autour d'une table au coin d'une salle de mise en caisses, des bouteilles de rhum local, whisky écossais et vin français posées devant eux, le marchand reprit la conversation :


Dernière édition par Philippe le Mar 1 Juin 2010 - 13:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Divinité mineure
Divinité mineure
avatar

Messages : 978
Date d'inscription : 17/01/2009
Age : 48
Localisation : euh... fluctuante: Carnoux, Aubagne... ailleurs...

MessageSujet: Re: Entrée en lice des personnages, PJ et PNJ !   Mar 1 Juin 2010 - 12:13



- Me permettez-vous de m'interroger sur la provenance d'une telle cargaison ?

- Et bien après la tempête l'équipage du navire a été dispersé et nous avons récupéré la cargaison.

- Et qu'est devenu le capitaine ?

- Je pense qu'il est peu probable que vous ne le revoyez jamais. Il fut vraisemblablement foudroyé pendant la tempête.

- Nous travaillions assez souvent ensemble pour en être devenus presque des amis. Il m'est pénible de penser qu'il ait péri. Soupira le gros bourgeois. Mais ce sont les risques de la mer. Ainsi vous souhaiteriez me vendre ce bois ?

- Ma foi vous l'attendiez. Ce n'est que justice de vous le livrer ! lui sourit l'homme au riche tricorne.

- Bon vous comprenez bien que cette livraison est tardive, il me faut voir si les commerçants et particuliers qui l'attendaient la prendraient encore. Je ne suis qu'un intermédiaire. Je ne peux pas me permettre de vous acheter cette cargaison, qui ne vous a rien couté, si je ne suis pas sûr de pouvoir la revendre.

Ernst Vanheld savait par expérience que les pirates n'avaient que de faibles notions de commerce, il se lançait dans un pari sur les impressions que lui laissait ce Georges".
- Il va vous falloir attendre demain pour que je vous réponde.

- Je ne crois pas ! Ce soir nous reprenons la mer avec la marée, cargaison ou pas.


- Ecoutez, si vous voulez faire la transaction aujourd'hui, je ne pourrais pas vous payer la cargaison à son prix normal, je risquerais d'y perdre.


Le marchand sembla réfléchir, prit son temps, fit mine de peser le pour et le contre, mais l'autre ne semblait pas dupe.

- Je vous en propose 15 000 pièces de huit, finit par déclarer le gros bourgeois.

- D'accord !

Georges se demanda s’il n’avait pas répondu un peu vite, peut être aurait-il pu en tirer plus ? Mais leur estimation préalable avait été de 10 000, il pensait se donner une limite minimale de 8000, et voilà que le marchand lui en donnait 15 000 dès le départ !

Il pensa également qu'il serait bien qu'ils aient à bord un homme ayant quelques notions de commerce afin d'éviter les mésestimations comme celle qui se révélait là.

- Evidemment vous n'aurez l'argent qu'une fois la marchandise déchargée et contrôlée. Il va falloir que je voie si celle-ci n'a pas souffert et si elle est de bonne qualité. Mes gens vont vous accompagner afin de s'en assurer.
Le fameux Georges retrouva vite sa méfiance, il ne pouvait s'empêcher de se dire que ce marchand cherchait l'occasion de le rouler.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe
Divinité mineure
Divinité mineure
avatar

Messages : 978
Date d'inscription : 17/01/2009
Age : 48
Localisation : euh... fluctuante: Carnoux, Aubagne... ailleurs...

MessageSujet: Re: Entrée en lice des personnages, PJ et PNJ !   Mar 1 Juin 2010 - 13:14

Les deux hommes du négociant montèrent à bord et inspectèrent la cargaison, l'un d'eux sembla très satisfait, plus qu'il ne voulait le montrer, l'autre était au bord de la panique. Il transpirait et tremblait dès qu'un marin du Fléau des Roys s'approchait. Ils quittèrent le bord.

Les 25 marins du cotre chargèrent discrètement les canons côté quai à mitraille et ceux côtés large à boulets.

Une heure après le départ des contrôleurs, Ernst Vanheld se présenta avec ses hommes, dockers et porte faix.

- Vous aurez l'argent une fois tout débarqué.

- Cela ne me parait pas très honnête comme marché, c'est comme ça que vous travaillez en général avec vos fournisseurs? donnant donnant…

Sur un signe du marchand on lui remit une cassette qu'il transmit au capitaine :

- 5000 tout de suite, 10 000 une fois tout débarqué.

- Bon très bien !

Les marins laissèrent les dockers décharger la marchandise. Georges s'inquiéta d'autant plus que certains des manutentionnaires paraissaient maladroits, pouvait-il s'agir de soldats français déguisés ? Tout son équipage était en alerte, prévenu et sur le qui-vive.

Mais il ne se passa rien et une fois tout déchargé et en route pour les entrepôts, Vanheld remonta à bord et remit au capitaine un coffre.

- Les 10 000 restants, cela fut un plaisir de faire affaire avec vous. Le marchand semblait beaucoup plus détendu qu'auparavant.

- Ma foi pour ma part également, je me sens soulagé que cela soit finit néanmoins.

-Effectivement, vous comprendrez que je restais prudent ne sachant pas à qui j'avais affaire.

- Moi de même.

-Mais dorénavant, si à l'occasion vous aviez d'autres cargaisons…
Revenir en haut Aller en bas
William
Seigneur
Seigneur
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 31
Localisation : aubagne

MessageSujet: Re: Entrée en lice des personnages, PJ et PNJ !   Mer 9 Juin 2010 - 15:02

Mazda est un cuisinier dont les origines aztèques ne font aucun doute. 1M75 la peau cuivrée et une musculature impressionnante. Equipé de deux javelines et d'une massue, son trait le plus marquant reste la déformation rituelle de son crâne pour l'allonger. L'aztèque est très fier de sa religion, sans doute serait il resté dans son village si les membres de celui-ci n'avaient pas été "convertis" par un groupe de missionaires qui s'assurèrent de leur loyauté en les égorgeant. Il fut donc obligé de vivre seul dans la forêt pendant un moment, ruminant sa vengeance. Son destin pris une autre tournure quand il rencontra dans une auberge un groupe de pirates en formation. De l'or, voilà ce qui lui permettrait de monter un groupe pour se venger des religieux. Une place à bord ? je sais me battre et cuisiner...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entrée en lice des personnages, PJ et PNJ !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entrée en lice des personnages, PJ et PNJ !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrée en lice des personnages, PJ et PNJ !
» Manga | Personnages pris
» demande gif entrée
» Les personnages joueurs
» Illustrations de personnages des légendes Arthuriennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guilde Saint Georges :: Jeux de rôles :: Pavillon Noir-
Sauter vers: