La Guilde Saint Georges

Le forum du club de jeu de rôle de la MJC d'Aubagne
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La MJC est fermée jusqu'à nouvel ordre
Derniers sujets
» Discussions
Hier à 22:49 par rodolphe

» Discussions
Mar 20 Juin 2017 - 18:07 par Ungol

» Rystil, le retour de la Cité
Mer 14 Juin 2017 - 8:51 par Sultanor

» Alkemy the game : reprise, nouveautés, offres et plus encore…
Mar 13 Juin 2017 - 10:26 par nicoleblond

» Images en série
Mar 13 Juin 2017 - 10:13 par Kreüg

» Compte rendu reunion avec la maire d'aubagne 30/03/2017
Ven 9 Juin 2017 - 21:33 par Sultanor

» XVIIIéme Salon du jeu de rôle, du rêve et de l'imaginaire
Dim 4 Juin 2017 - 14:03 par Paul-Antoine

» Le Victimeur
Dim 4 Juin 2017 - 13:59 par Paul-Antoine

» D&D version 5 (ou victimes et dragons pour les intimes)
Lun 29 Mai 2017 - 15:29 par Le Victimeur

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 La geste de la première compagnie royale d'Anarkande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bastien
Avatar
Avatar
avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 02/09/2008
Age : 31

MessageSujet: La geste de la première compagnie royale d'Anarkande   Sam 4 Juil 2015 - 21:17

Le prince de l'Amûr


Le sourire prompt et la fesse belle
Je m'en vais courir la gente damoiselle
Moults damoiseaux n'ont pas ma fière allure
Je suis Maximandre le prince de l'Amûr
Le prince de l'Amûr

Je m'en vais glaner quelque émotion coquine
Quelque attouchement en plein milieu d'un champ
Je ne suis pas rude mais ma force est tranquille
Mon coeur est serein et mon outil docile
Et mon outil docile...

(Refrain)
Car je suis le prince de l'Amûr
Le prince de l'Amûr
Que tu sois brune ou rouquine
Tu ne peux que m'aimer toujûrs

Tout a commencé au palais des reines
Des plus belles dames j'écoutais le chant
Elles me regardaient, esquissaient un sourire
Et moi je n'avais pas encore seize ans
Pas encore seize ans...

Elles m'ont initié aux plus longues étreintes
A l'instant crucial qu'il faut retarder
Ah que j'ai peiné, la chair est si subtile
Qu'il faut des années pour la bien maîtriser
Pour la bien maîtriser...

(Refrain)

Dans bien des repas c'était sous la table
Que se déroulait la conversation
Un coup de talon ou la douceur d'un voile
Tout était prémisse du premier frisson
Oui du premier frisson...

Un peu de bon vin, quelques friandises
Une rose, une pensée et elle défaillait
Je donnais mon bras, elle se sentait conquise
La nuit promettait d'être bien étoilée
D'être bien étoilée...

De tous les pays j'ai connu les femmes
Femmes des parvis ou bien de litanies
Vous êtes absentes mais vous êtes amantes
Jamais Maximandre ah ne vous oubliera
Ah ne vous oubliera
Revenir en haut Aller en bas
 
La geste de la première compagnie royale d'Anarkande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fessée royale - Première partie
» La compagnie Gildan ira-t-elle en Haiti ?
» Chansons de Geste
» Compagnie Grise
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guilde Saint Georges :: Jeux de rôles :: DK System :: Norrath-
Sauter vers: