La Guilde Saint Georges

Le forum du club de jeu de rôle de l'espace art et jeunesse d'aubagne
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Reprise des activité le 26 septembre à 18h à l'Espace Art et Jeunesse (ancienne mjc)
Derniers sujets
» Tout nouveau !
Aujourd'hui à 0:17 par S

» Actualité Pavillon Noir
Jeu 14 Déc 2017 - 19:59 par Olaf

» Sujet qui fâche : la propreté.
Jeu 14 Déc 2017 - 7:54 par Sultanor

» Discussion
Mer 13 Déc 2017 - 19:17 par William

» Presentation Atone
Mar 12 Déc 2017 - 15:41 par Olaf

» Discussions
Lun 11 Déc 2017 - 19:29 par Minéralis

» Enfin inscrite !
Lun 11 Déc 2017 - 11:53 par Bruno

» Groupe facebook?
Ven 8 Déc 2017 - 11:34 par Romain

» Patient 13
Jeu 7 Déc 2017 - 20:34 par leolilo

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Rystil, le retour de la Cité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Olaf
Divinité
avatar

Messages : 1223
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Sam 5 Mar 2016 - 10:52

Anti-oisiveté serait le terme idoine. Il n'y a rien contre les rôdeurs!
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 97
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Mar 19 Avr 2016 - 10:43

Quelques nouvelles de cette fin d'hiver (4)3 :

Les nouveaux venus sont plus ou moins bien intégrés et quelques précision sur les autorisations et libertés accordées aux mages et prêtres ayant été apportées ("Pas de nécromancie !") chacun s'attelle à se construire une nouvelle vie en construisant cette nouvelle cité.

Olaf et ses amis sont devenus les nouveaux héros méconnus des chamois, chèvres des montagnes et autres bestioles qui ne seront pas dévorées par les trolls des montagnes. Et aussi les héros très connus des mineurs qui ont été sauvés de ce triste destin que celui de finir en caca de troll.

Ce massacre de trolls affamés (pléonasme) amènera, dans les prochains mois, un regain des populations de gibiers dans les monts au nord de la ville.

Enfin, il semblerait qu'Oberyn ait trouvé la trace (rumeur ou piste fumeuse) de la nouvelle installation des Val-de-Sous-la-lune.
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 97
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Jeu 30 Juin 2016 - 13:46

(4)3 milieu de l’été

L’aménagement urbain de Rystil commence enfin à ressembler à quelque chose. Gérée par Lorena Harpuis, supervisée par les architectes Horoski et Moroski, le tout sous la direction, discrète mais financière, de Sire Magreut, l’ingénierie territoriale, comme disent de nos jours les urbanistes en mal de qualificatifs, dessine naturellement les différents quartiers :
¤ Marchand autour de la porte est et de la principale place du marché ;
¤ des Forges vers le fleuve (le nord de la partie sud) ;
¤ des Temples, autour du Temple, le seul à ce jour (ouest de la partie sud) ;
¤ du Fort, vers le fort et la nouvelle porte sud ;
¤ des Ambassades, vers l’ambassade de Sikkim et des nouveaux manoirs(au sud-ouest de la partie sud).

Les habitations sont bien plus spacieuses que dans les autres cités et il n’est pas rare qu’une simple maison dispose de 3 ou 4 chambres.

Sire Magreut a demandé la construction de nombreuses maisons de ce type le long des nouvelles avenues, ainsi que plusieurs manoirs dans le quartier des Ambassades. Financièrement très rentable pour la ville, cette opération reçoit également un bon accueil des nouveaux arrivants bénéficiant de logements immédiatement disponibles.

Il faut cependant reconnaître que cette opération ne serait vraiment rentable que si de riches habitants arrivaient dans la cité...
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 97
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Jeu 30 Juin 2016 - 13:59

(4)3, milieu de l'été

En voici justement de nouveaux et riches habitants. Et pas des moindres, une trentaine d'elfes s'installe en ville. Deux couples de marchands venant de Ferghâna et de Kerlouec et un riche seigneur elfe et sa suite (24 elfes en tout) venant de Séria.

Si les deux couples de marchands n’appellent pas de commentaire particulier, la maison du seigneur Hicks mérite d'être détaillée.

Le seigneur Hicks est un elfe gris éternellement vêtu d'un lourd manteau cachant tant bien que mal une merveilleuse armure d'acier bleu. Visiblement versé dans les arts du combat, il est toujours armé de deux épées longues à l'éclat surnaturel.
Son épouse Dame Lia est également une elfe gris et n'est jamais vue sans sa dame de compagnie, une haute elfe armée. Les autres membres de sa suite sont 15 gardes et 6 elfes en lien avec les forces surnaturelles ou divines de ce Monde.

Le seigneur Hicks a acheté un manoir en payant avec des saphirs. 20 saphirs magnifiques (précision pour Jed).
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 97
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Jeu 30 Juin 2016 - 15:49

(4)3 milieu de l'été, quelques jours plus tard.

L'ambassadrice de Sikkim fera porter une missive à Dame Camélia pour lui préciser les modifications dans la liste du personnel de l'Ambassade : 3 agents en poste sont repartis pour des raisons personnelles (2) ou liées à la gestion (1). Deux seront remplacés. cf "communicable". Rien de choquant dans le gestion d'une armée de plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Sans transition comme disent les pseudo-journalistes qui veulent imiter la vieille Claire,en quelques jours le parc du manoir des elfes s'est agrémenté de quelques beaux arbres dans la force de l'age. C'est très joli.
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 97
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Ven 7 Oct 2016 - 8:35

En septembre de cette si riche année (4)3

Le roi Olaf se trouve un nouveau vassal (loin au nord, mais ce ne sont pas 400 km de chaines montagneuses qui arrêteraient les braves) : Alphonse de Saltiranius comte des Marches du Nord et Chevalier de Larsa. Ce vieux chevalier est entouré par deux jeunes et fougueux guerriers qui vont devenir de braves et valeureux chevaliers en un temps record.

Le destin a même placé une magicienne aussi sexy que puissante dans le sillage du roi Olaf et de la cité renaissante. Si on veut un peu chipoter, il faut bien reconnaître que cette magicienne semble avoir des ennemis puissants et inconnus. Mais vraiment, c'est se montrer bien tatillon.
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 97
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Lun 10 Oct 2016 - 13:01

(4)3 toujours en ce début septembre, les services de renseignements du roi Olaf (i.e. Jed) ont interceptés 3 apprentis assassins (d'après leurs aveux) du Poing Noir qui devaient empoisonner l'eau de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Olaf
Divinité
avatar

Messages : 1223
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Mer 12 Oct 2016 - 17:38

C'est la goutte de poison qui fait déborder le vase...
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 97
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Mar 25 Oct 2016 - 11:55

(4)3 fin septembre à Saltiranius,

Alors qu'Olaf et compagnie libèrent les mines d'argent des méchants duergar, et découvre que les nains n'ont peut être pas dit toute la vérité, les elfes trouvent enfin les ogres-mages.

Ceux-ci se trouvaient bien dans les monts Fiernos, mais leur magie et la topographie les protégeaient des éclaireurs d'Olaf. Mais pas des sens affutés des elfes du Seigneur Hicks. Après une rapide négociation à laquelle les ogres-mages ont refusé de participer, le Seigneur Hicks lui-même et sa suite ont fait une rapide démonstration de leur puissance et ont libéré les esclaves élevés là par la douzaine d'orges-mages. Une grande partie de ces esclaves a préféré courir les montagnes, et les 4 derniers ont été ramené au Fort de Saltiranius.
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 97
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Lun 21 Nov 2016 - 14:24

(4)3 octobre
Le mois d'octobre de cette année marqua la chute du Poing Noir. Le roi Oalf et une compagnie d'aventuriers ayant rasé leur repaire secret, tué le maître de la guilde et son second, trouvé la liste des membres, associés et clients de cette ex-guilde d'assassins.
Après la ruine financière, la ruine totale de cette organisation qui devait fêter son tri-centenaire prochainement, redistribue les rôles des méchants dans toute une partie du Monde.
Les différentes guildes de voleurs (toutes spécialités confondues) voient dans cette destruction : des opportunités (au sens anglo-saxon), des craintes (au sens de la peur d'être les suivants), du soulagement (mais ils y en a peu) ou de la joie (mais ils rejoignent les premiers).
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 97
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Lun 21 Nov 2016 - 14:29

(4)3 troisième jeudi d'octobre

Le festival de l'artisanat de Rystil s'est tenu ce jour. Il a été l'occasion de voir s'affronter, de manière confraternelle, les différentes corps de métiers de la cité dans la présentation d'un "chef d’œuvre" réalisé par le meilleur apprenti de chaque corporation.

Mais aussi, et surtout, le roi Olaf a annoncé le nom de sa fiancée : il s'agit de Margaret, une couturière de Kystul. Le mariage sera célébré au printemps de l'année (4)4.
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 97
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Ven 9 Déc 2016 - 15:09

(4)4 le reste de l’année : le Roi Olaf vs Olaf le Tyran, bataille de bardes.

Tout d’abord pensez à vieillir vos personnages.



Cette année restera dans les annales comme celle du mariage royal. Mais aussi comme une année de transition, de construction, de renforcement et, un peu, comme une année d’expansion.

Le mariage a apporté une touche féminine à la forteresse de la Garde (ex-Tour de l’Ordre Radieux1). La Cour qui s’est formée autour de la reine, si petite soit-elle, adoucie l’austérité martiale qui régnait là depuis la reconstruction. La reine espère un déménagement en un lieu plus propice à la fondation d’une famille ; ou à défaut, en l’aménagement de vrais appartements dans ce fort.

Cette année est aussi à bien des égards une année de transition entre une joyeuse bande de colons des terres sauvages et la constitution d’un véritable royaume. Avec des habitants de plus en plus nombreux, des lois, elles aussi plus nombreuses, et une administration qui se met en place.
Cette dernière a déjà procédé à quelques ajustements, notamment auprès des aventuriers recrutés lors en fin d’année (4)3. En effet ces derniers ne touchent plus de gages et sont priés de se trouver un vrai métier pour subvenir à leur besoin. Toutefois, il convient d’atténuer cette affirmation par une petite précision pécuniaire :
Yusa : elle a reçu 2500 PO pour ses services. De plus, elle est nommée conseillère et reçoit une allocation mensuelle de 150 PO, en plus de l’usage de la Tour.
Anton : il a reçu 5000 PO pour ses services (en tout, y compris ce qui a été donné en partie). Il peut intégrer la nouvelle troupe dont Kernos est le chef, avec une solde de 200 PO.
Molnir : ce mage a reçu tout le nécessaire pour son installation en plus des 5000 PO de gages. Son nouveau salaire à l’école de magie s’élève à 200 PO par mois.
Zahariel : la mage qui vit en recluse dans l’ancien repaire de la Sorcière a reçu un total de 3500 PO.
Grunk : il est intégré à la Troupe n°2, dite « des Barbares », avec un grade d’officier à 50 PO/mois.
Oberyn, Jed, Boros et Adolphus ont leurs propres sources de revenus et/ou un métier officiel.


Les constructions de nouveaux fours à pains se sont achevées dans tous les villages et dans plusieurs quartiers de la ville. Des moulins à vents se sont élevés sur les ruines de leurs lointains ancêtres [aux bords du lac de retenu amont NDA], et quelques moulins à eau ont été construits sur la rive sud de l’aval. Ces infrastructures, financées en très grande partie par le Trésor, permettent à chacun d’avoir accès au pain de manière très simple et à très bon marché.
La contrepartie, c’est que les revenus liés au four royal sont divisés par dix.

L’agriculture est en bonne voie, tous les villages ont maintenant de grands terrains labourés et entretenus. Les domaines agricoles s’étendent des murs de la cité à l’orée de la forêt des Loups, et de vastes champs s’étirent autour des lacs de retenu. Les vignes sont bien plantées et les familles de vignerons sont confiantes pour les récoltes futures. La première vendange exploitable, et buvable, est prévue dans deux ans.
Sur les terres du baron Clodoric, de grands troupeaux de chèvres sont constitués et assurent le ravitaillement en viande de Rystil. Pour les plus riches et/ou ceux qui en ont le droit [ce qui n’est toujours pas définit me semble-t-il NDA] la chasse est une autre source de viande pour Rystil. Le problème, c’est que dans ces terres encore un peu sauvages, le gibier est parfois le plus fort.



La création d’une troupe n°3 aux ordres de Kernos permet de maintenir une présence permanente et forte au fort situé au sud de la cité. Sur les 250 soldats qui la composent, 200 ont une vocation à se déplacer dans les terres sauvages, ce qui accroît fortement la possibilité de sécuriser les zones éloignées de Rystil. Ces patrouilles parcourent régulièrement un territoire s’étendant à plus de 100 kilomètres de la cité.
La création d’une troupe n°4 aux ordres d’Anton pourrait même être envisagée dès cette année. Sire Magreut confirme en souriant, ce qui est rare quand on lui parle de dépenses militaires. Cette nouvelle troupe permettrait une garnison (la troupe n°2 Barbares semblant alors la plus adaptée) dans les hautes altitudes entre Rystil et Saltiranius.

Un nouvel afflux de population porte le nombre d’habitants à un peu plus de 10 000. Cette population s’installe dans les zones prévues dans l’ordre et le calme. Ces nouveaux colons s’intègrent d’autant plus facilement qu’ils sont tous issus des mêmes régions appauvries que les premiers arrivés. À terme, le risque est que les princes pourraient s’estimer lésés par cette perte de population chez eux.
En attendant deux nouveaux villages sont sortis de terre aux abords du lac de retenu amont et deux autres le long de la route de Kystull.
L’expansion vers le sud est rendue problématique par l’absence de route commerciale. Sauf si un nouvel accord liait l’Empire de Sikkim avec le jeune royaume de Rystil. En effet, la route aménagée en (4)2 par le génie militaire de Sikkim est encore praticable, mais inutile.


Cette année est aussi celle où Olaf le Tyran devient aussi célèbre que le Roi Olaf. (à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 97
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Ven 9 Déc 2016 - 15:54

Cette année est aussi celle où Olaf le Tyran devient aussi célèbre que le Roi Olaf. Cette renommée contradictoire est liée à la venue en nombre de bardes qui ont hiverné à Rystil en attendant le mariage royal du printemps. Ces observateurs, aussi impartiaux qu’un journaliste de Libé ou du Fig, ont regardé la ville à travers le prisme de leurs certitudes.

Aussi les mesures de rétorsions contre les gens qualifiés de voleurs par un régime totalitaire sur la seule présomption de leur culpabilité crée un vent de panique chez les honnêtes marchands et auto-entrepreneurs locaux. Le militarisme olafien s’appuyant sur un clergé aux ordres pour tenir à la fois le corps et l’esprit, les pauvres habitants, à qui de grandes promesses d’espaces et de libertés avaient fait quitter la quiétude d’une vie bien établie, se trouvent prisonniers de cette dictature et de ces montagnes sauvages.
D’un autre côté, certains chantent la pureté de l’air, les grands espaces où seuls le courage et la volonté imposent des limites à ces colons qui ont osé quitter une terre appauvrie par des décennies de guerre pour rebâtir ce qui fut une glorieuse civilisation. Se reposant sur le bras armé d’Olaf qui les protègent et sur des Dieux qui les guident, tous les habitants vivent ici dans de grandes maisons et de vastes terres. Une battue ciblée à permis peu avant l’hiver de chasser les nuisibles qui s’installaient en ville et a permis à chacun de se retrouver à sa vraie place au sein d’une société qui se construit chaque jour avec le travail de chacun au service de tous.

Pour le mariage, certains y voient un mariage arrangé afin de donner un image positive de roi proche de son peuple ; d’autres le geste adroit d’une association avec les guildes d’artisans ; quelques uns ne s’étonnent pas de ce mariage entre gens mal nés…
Mais la majorité des bardes s’extasient devant le spectacle de romantisme, voire de courtoisie qui naît à la Cour de Rystil.
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 97
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Mer 4 Jan 2017 - 9:26

Année 4 de Molnir au royaume de Rystil et ce qui en résulte.

De l’école de magie.
La création de l’école de magie se passe exactement comme prévu : un immense cube de vingt-cinq mètre d’arête s’élève au-dessus et autour de la maison de Barlenor. Réalisé par magie et en une seule journée, cette tour ne laisse apparaître que la porte de la maison de l’ancien archimage de Rystil. La discussion entre Laurena Harpuis et Molnir a résonné dans toute la ville. Si le sujet de l’esthétisme se clos par un semblant de conformité avec le reste de la ville, le non-respect de la planification des constructions et aménagements agace profondément Laurena qui ne devait faire reconstruire ce quartier que dans dix à vingt ans.
Enfin, la tour étant là maintenant, autant l’utiliser : Molnir a regroupé autour d’elle et de son prestige personnel une trentaine d’étudiants ainsi que quatre professeurs, dont un maître barde.
Les cours qui se tiennent dans cette école sont essentiellement basés sur un apprentissage personnel fait d’expériences empiriques et d’un libre arbitre permettant aux jeunes élèves de toujours rechercher des solutions innovantes à des problèmes sans cesse renouvelés.
Il est à noter que les prêtres désignés pour inculquer à ces jeunes gens les rudiments de la vie civique et de la théologie, les trouvent fort dissipés. Cela dit, ils n’ont comme comparaison que leurs propres élèves dont la discipline est légendaire.

De la Cité.
Pendant cette année, Molnir, puis assez vite Molnir et ses élèves, ont participé aux entraînements des soldats. D’abord ceux de la garde d’Olaf, puis en fin d’année toutes les troupes passent à cet entraînement contre un facteur magie plus ou moins puissant. Ces longues heures à subir projectiles magiques, foudre et/ boule de feu, si elles ont apportées leur lot de brûlure et de bobos plus ou moins graves, ont surtout permis à ces soldats de ne plus craindre les mages et aussi de savoir réagir à certains ordres de dispersions ou au contraire de regroupement. Il n’est pas exclu que les soldats les plus intelligents sauront reconnaître les signes les plus marquants des sorts de guerre de base.
Pour la défense passive et l’organisation de l’alerte, Molnir et un de ses professeurs ont crée un maillage d’alerte sur l’ensemble de la ville à base de pierre de message.

De la bibliothèque.
L’acquisition au cours de cette année d’une centaine d’ouvrages par la magicienne Molnir a été la cause de bien des discussions animées entre Maître Polpote, Grand Bibliothécaire de Rystil et celle-ci. Sire Magreut fut également mis à contribution, mais dans une mesure tout à fait acceptable, au regard de la qualité des ouvrages copiés. Tous ces ouvrages ont été copiés à la bibliothèque de Saskat. Les études et recherches de Molnir à la bibliothèque de Wizard n’ayant pas débouchées sur d’aussi fructueuses acquisitions.
Incidemment, et au cours de longs entretiens, Molnir pourrait réorienter Polpote vers de nouvelles  recherches magiques.

De la vie privée ds mages.
Au cours de cette année les ragots et rumeurs vont bon train concernant la vie amoureuse des mages de la cité. Il semblerait que chacun ait couché avec chacune, voire que les uns aient couché avec les autres, et parfois en même temps. Bref, les mages sont des dépravés plus que libertins.
Seul Martinelli échappe à ces rumeurs.

Dernière minute.
Depuis la fin de l’année, un œuf de dragon serait visible à l’école de magie...
Revenir en haut Aller en bas
Olaf
Divinité
avatar

Messages : 1223
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Mer 4 Jan 2017 - 10:03

Molnir, c'est quoi ce bordel?!
Revenir en haut Aller en bas
rodolphe
Seigneur
Seigneur


Messages : 145
Date d'inscription : 31/10/2008
Age : 51
Localisation : grans

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Mer 4 Jan 2017 - 18:13

J'ai suer sang et eau durant cette année, sire
Vous pourriez développer cette sentence, s'il vous plait
je trouve le cube très réussi, puis vingt ans pour s'adapter, et j'ai respecté mes prédécesseurs.
J'ai renforcé les defenses de la ville.
J'ai augmenté son prestige, ses connaissances et même fait un peu de diplomatie.
Puis ma vie privé ne regarde que moi, et mes partenaires consentants.
Revenir en haut Aller en bas
Olaf
Divinité
avatar

Messages : 1223
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Mer 4 Jan 2017 - 19:27

Chère Molnir,
J'apprécie vos efforts, votre dévouement, et la majeure partie de vos initiatives, mais votre vie privée doit rester... privée!
Je crains que la réputation sulfureuse de cette école de magie ne détourne l'attention de vos élèves de leur sujet d'étude, que d'autres soient dégoûtés d'intégrer une école dont ils n'approuvent pas les mœurs, et que cette dépravation ne déplaise aux Principaux Dieux bienfaiteurs de la ville, Héra et Athéna en particulier.
Je tiens à vous rappeler que lorsque vous avez accepté de vous occuper de cette école, je vous avais bien précisé que vos élèves seraient choisis en accord avec le Temple.
Je compte sur vous pour que le comportement que l'on dit libertin au sein de cette école ne reflète plus que certains agissements individuels, contre lesquels je ne m'élève pas (sans toutefois les approuver), s'ils restent dans le domaine privé.
Conscient de l'extrême importance de votre mission, je resterai attentif aux progrès à venir.

Olaf
Revenir en haut Aller en bas
rodolphe
Seigneur
Seigneur


Messages : 145
Date d'inscription : 31/10/2008
Age : 51
Localisation : grans

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Mer 4 Jan 2017 - 20:50

Messire,

Confondre ma vie privé et celle de l'école est un raccourci un peu osé et insultant pour le corps professoral qui se dévouent à mes élèves.
Mon enseignement est tel que celui qui m'a permis d'être la mage que je suis.
Mes élèves poursuivent un cursus dont une large partie est conforme aux volontés du clergé.
Une partie de l'enseignement de mes élèves en font des acteurs de la vie de la cité, ce qui permettra une meilleure prise de conscience de leur role au sein de notre communauté.

Votre dévouée Molnir
Revenir en haut Aller en bas
Olaf
Divinité
avatar

Messages : 1223
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Mer 4 Jan 2017 - 21:54

Sultanor a écrit:

De la vie privée ds mages.
Au cours de cette année les ragots et rumeurs vont bon train concernant la vie amoureuse des mages de la cité. Il semblerait que chacun ait couché avec chacune, voire que les uns aient couché avec les autres, et parfois en même temps. Bref, les mages sont des dépravés plus que libertins.
Seul Martinelli échappe à ces rumeur.

Voilà mes sources. Même si elles sont fausses, il est important de ne plus donner prise à ces rumeurs, pour les raisons déjà évoquées.
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 97
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Jeu 5 Jan 2017 - 10:08

Aah, les ragots. Prenez un ou deux faits presque insignifiants (une mage célibataire a plusieurs partenaires dans une année), généralisez, saupoudrez de "il parait que...", laissez planer le doute sur une suite croustillante, et surtout ne dîtes JAMAIS toute la vérité. Juste des bribes soigneusement sélectionnées.

Laissez mijoter au coin de la rue, chez le boulanger, au lavoir, à la taverne...
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 97
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Jeu 13 Avr 2017 - 14:51

(4)4 fin de l'été, quelque part dans les montagnes entre Rystil et la mer.

Deux mages aux pouvoirs impressionnants et un brillant guerrier ont résisté au plan maléfique du prêtre maudit réveillé du fond de son age oublié.
Ils ont également détruit environ 2 000 œufs d'hommes-lézards, tué un dragon noir, un puissant shaman HL et rapporté une petite centaine de réfugiés à la Cité (65 hommes et 35 gobelins).
Ils ont aussi coulé un navire.

- Il est chouette ce petit résumé.
- Ouais, tu l'as dit Molnir.
- Et on ne parle pas de l'Autre Dragon ?
- Naaan, le roi doit déjà le savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 97
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Sam 20 Mai 2017 - 14:46

(4) fin de l'été, ailleurs dans le hautes montagnes proches de la très ancienne Rystil.

Depuis le temps que le roi Olaf le voulait, le voici : le premier pèlerinage à Héra. Maintenant que la route est tracée, il ne reste plus qu'à la rendre sûre pour tout le monde et pas seulement pour les guerriers niveau 15.

L'accord politique avec le clan nain tout proche est la naissance, ou plutôt la renaissance, d'une véritable alliance.

L'étape pittoresque dans ce lieu très très ancien gardé par des dragons tortues ancestraux a fort habilement été agrémentée d'une bonne baston contre des prêtres d'Arès et de leur troll géant perso.

Pour les deux autres lieux identiques, une visite de courtoisie s'imposera prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Olaf
Divinité
avatar

Messages : 1223
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Dim 21 Mai 2017 - 16:05

Et bien, tâchons d'être courtois sans tarder!
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 97
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Sam 10 Juin 2017 - 18:14

Voici une nouvelle polémique, enfin un débat d'idées autour d'une thème vital pour la survie de la Cité : la technique et la symbolique des statues d'ornement dasn la ville et hors des murs. A ma droite, mesurant 1,58 et pesant 55 kilos Laurena Harpuis maitre architecte, à ma gauche Henri Latailleur  chef de la confrérie des sculpteurs 1 mètre 85 pour 110 kilos de muscles.


Sinon, Sire Magreut veut faire une proposition de charte pour les estropiés (il y en a déjà 9 en ville, victimes d'accidents du travail dans la construction des maisons).

Et d'un point de vue diplomatique, deux nouveaux Clodorics attendant une audience auprès du roi Olaf ainsi qu'une délégation de Kystull.
Revenir en haut Aller en bas
Sultanor
Divinité
avatar

Messages : 1425
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 97
Localisation : planète Terre (le plus souvent)

MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    Lun 12 Juin 2017 - 15:04

Et pour corser le tout, les réunions diplomatiques, commerciales et politiques du bon roi Olaf sont interrompues, de manière assez cavalière, par l'entrée fracassante de Guiscard le Rusé : "Heu, Roi,d'après le Vieux [Sire Magreut NDT] on aurait fait une connerie."

Derrière lui, Sire Magreut fort embarrassé et Yanis, hilare, entrent à leur tour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rystil, le retour de la Cité    

Revenir en haut Aller en bas
 
Rystil, le retour de la Cité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un retour sur la citée des damnés !
» Le retour de la cité maudite !
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Retour aux bercailles [Qui veut]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guilde Saint Georges :: Jeux de rôles :: Donjons & Dragons :: MJ: Sultanor :: L'héritage de Testor-
Sauter vers: