La Guilde Saint Georges

Le forum du club de jeu de rôle de l'espace art et jeunesse d'aubagne
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Reprise des activité le 26 septembre à 18h à l'Espace Art et Jeunesse (ancienne mjc)
Derniers sujets
» Actualité Pavillon Noir
Hier à 19:59 par Olaf

» Sujet qui fâche : la propreté.
Hier à 7:54 par Sultanor

» Discussion
Mer 13 Déc 2017 - 19:17 par William

» Presentation Atone
Mar 12 Déc 2017 - 15:41 par Olaf

» Discussions
Lun 11 Déc 2017 - 19:29 par Minéralis

» Enfin inscrite !
Lun 11 Déc 2017 - 11:53 par Bruno

» Groupe facebook?
Ven 8 Déc 2017 - 11:34 par Romain

» Patient 13
Jeu 7 Déc 2017 - 20:34 par leolilo

» Prolongation du roulement au 19 décembre
Jeu 7 Déc 2017 - 16:15 par Paul-Antoine

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Chroniques de Maître Arius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olaf
Divinité
avatar

Messages : 1222
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

MessageSujet: Chroniques de Maître Arius   Sam 13 Fév 2016 - 20:30

C'est ici que figureront des extraits de ces Chroniques écrites par cet érudit, qui a vécu vers la fin du 3e âge, et au début du 4e.
Revenir en haut Aller en bas
Olaf
Divinité
avatar

Messages : 1222
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Chroniques de Maître Arius   Sam 13 Fév 2016 - 20:52

Extrait d'un jugement prononcé à Rystil au cours de février (4) 3.

....
- Attendu que toute personne convaincue de tentative de régicide ou de régicide, ou bien de complicité, est passible de la peine de l'écartèlement, ce dernier étant réalisé après entaille des jointures et brûlure par le soufre des parties ayant été utilisées comme arme ou en ayant porté, les jointures entaillées pouvant être emplies de plomb fondu,
- Attendu qu'en l'espèce les quatre accusés nommés supra faisaient partie d'un groupe armé dont le but avoué était l'assassinat du Roi Olaf de Rystil; qu'ils ont pleinement et en toute liberté participé au combat mettant en jeu la vie du monarque, le combat ayant été précédé par une embuscade tendue contre les troupes royales,
- Attendu que de surcroît, circonstance aggravante, les quatre accusés ont été recrutés librement dans ce seul but; qu'en outre, chacun des accusés plaide non coupable alors que plusieurs témoins, dont le Roi lui-même, certifient leur participation active à ce crime abominable; que cette attitude lâche et désinvolte est une insulte pour le Tribunal de céans,
- Attendu que néanmoins, les accusés ne sont manifestement pas les commanditaires de cet attentat; qu'ils se sont rendus aussitôt que tous leurs donneurs d'ordres ont pris la fuite; qu'ils ont répondu aux questions qui leur ont été posées; que le Roi Olaf désapprouve l'usage de châtiments destinés à faire souffrir un condamné,
- Attendu qu'enfin le Roi garde en toutes circonstances le privilège de Haute, Moyenne et Basse Justice lui permettant d'ajuster toute peine prononcée ou à venir,
- Attendu qu'en conséquence, les quatre accusés sont condamnés à la hart jusqu'à ce que mort s'en suive...
Revenir en haut Aller en bas
Olaf
Divinité
avatar

Messages : 1222
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Chroniques de Maître Arius   Mar 8 Mar 2016 - 17:25

Loi contre l'oisiveté et le vice, autrement dénommée: "anti-branleurs"

Le Roi,
Considérant que l'oisiveté est mère de tous les vices,
Considérant que chacun doit pouvoir subvenir à ses besoins de façon honnête,
Affirmant désirer garantir la sûreté de tous,
Proclame ce qui suit:

Article 1
Toute personne séjournant à Rystil est tenue de s'identifier auprès du poste de garde et de déclarer ses moyens de subsistance, son métier, sa provenance, ses talents et son lieu de villégiature.

Article 2
Toute fausse déclaration est passible de travaux d'intérêt collectif sans préjudice, le cas échéant, des peines plus graves pouvant être prononcées, notamment les amendes et le bannissement, accompagné ou non de la flétrissure.

Article 3
Le Royaume peut à tout moment réquisitionner les personnes valides sans occupation déclarée afin de les employer pour des travaux d'intérêt collectif rémunérés.
Tout manquement à cette obligation pourra être réprimé selon l'article 2.

Article 4
La présente loi n'est pas applicable au personnel des ambassades officielles dûment autorisé, aux nobles justifiant de leur statut, et aux invités du Royaume.

Qu'on se le dise!
Revenir en haut Aller en bas
Olaf
Divinité
avatar

Messages : 1222
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Chroniques de Maître Arius   Mer 12 Juil 2017 - 18:08



Res urbis

Art.1
L'autorité royale définit le projet d'urbanisation et prend toutes les décisions de nature à soutenir ce projet.
En particulier, elle peut préempter, exproprier, et imposer tout élément architectural qu'elle juge compatible avec son projet.

Art.2
L'expropriation peut donner lieu à un dédommagement en faveur du propriétaire, seulement s'il s'est dûment acquitté sans retard de toutes les taxes et impôts en vigueur dans le Royaume.

Art.3
Nul particulier ne peut prétendre à une propriété immobilière s'il n'a pas effectué une demande d'enregistrement afin de devenir propriétaire.
Nulle institution ne peut prétendre à une propriété immobilière si elle n'a pas effectué une demande d'enregistrement afin de devenir propriétaire, et si elle n'en effectue pas la publicité.
Les institutions dont la création est issue de la volonté royale sont dispensées de ces formalités.

...

Revenir en haut Aller en bas
Olaf
Divinité
avatar

Messages : 1222
Date d'inscription : 16/09/2011
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Chroniques de Maître Arius   Sam 26 Aoû 2017 - 14:28

Contentio philosophica (extrait)

…...
Qui sait si le souffle des fils de l’Homme monte vers les hauteurs et si le souffle du bétail descend vers l’abîme?
Qu’est-ce qui différencie l’Homme du monstre, le monstre de l’animal?
L’antispécisme d’Amanda, vigilante d’Artémis, est-il appliqué de manière égale à tous les animaux et aux monstres, par exemple?
Est-ce à dire que la vie du lièvre aurait la même valeur que celle du troll ou de l’Homme, et qu’il faudrait donc protéger autant l’une que l’autre?
La politique du Roi Olaf, considérant la finalité des choses pour le bien du groupe, et qui apparaît spéciste, est-elle si opposée à la conception naturaliste?
En effet, libérer les hommes de l’oppression va de pair avec une attention philosophique portée aux animaux, d’ailleurs le pouvoir condamne tout sadisme ou cruauté, y compris lors de ses propres jugements envers ses semblables. Les naturels sanguinaires à l’endroit des bêtes témoignent une propension naturelle à la cruauté. Les spectacles dans les arènes de meurtres des animaux, conduisent naturellement aux esclaves et aux gladiateurs. La Nature (ou peut-être le Malin) a elle-même attaché à l’Homme quelque instinct à l’inhumanité. Instinct qui n’est pas en soi plus louable lorsqu’il prend le non-humain pour objet. Chacun à la place qui lui convient, on pourrait tout simplement rendre justice aux hommes, et la grâce et la bénignité aux autres créatures. Mais alors, il faut considérer le monstre comme une aberration concentrant en lui toute l’inhumanité : dès lors, il devient une manifestation du Malin et est nuisible, mais s’il ressent la souffrance, doit-on le considérer avec moins d’égards que les animaux?
Je pense pouvoir répondre affirmativement à cette question pour plusieurs raisons. Oui, si la finalité est louable, c’est-à-dire si l’action conduite sert le naturalisme, et donc les animaux et l’Homme. À cet endroit l’absence de finalité conduirait à la bestialité sadique. De plus, en tant qu’émanation du Malin, le monstre doit recevoir le châtiment qui est dû à ses Maîtres, et si ses créateurs l’ont doté de sensibilité physique, ça ne peut être, outre le plaisir sadique déplacé que ceux-ci ne doivent pas manquer d’éprouver, que pour susciter le doute dans le cœur de l’Homme, et retenir son bras justicier.
Les esprits critiques objectent que retenir un troll prisonnier afin d’y taper dessus est une mauvaise chose. Et la chose serait vraie s’il n’y avait pas dans cette attitude d’autre utilité qu’un plaisir brutal. Or, l’entraînement des troupes est une nécessité.
Peut-on dire alors qu’il s’agisse d’un mal pour un bien?
Quelle serait alors l’autre alternative?
Il y en a deux : soit la remise en liberté du monstre, ce qui occasionnerait indubitablement un accroissement de l’insécurité (personne n’a oublié les révélations de Talvanis en septembre (4) 2 lors de son interrogatoire posthume), soit sa condamnation à mort, pour les mêmes motifs que son maître : mais cette dernière possibilité, outre le fait qu’elle ne permet pas de tirer avantage de la situation, n’est pas meilleure que l’emprisonnement pour le troll. En effet, le troll, dans la nature, sûr de sa régénération et de sa robustesse, n’a de cesse que de tuer pour le plaisir, ou bien tuer pour se nourrir, voire tuer… pour tuer (le temps… ?). Or les entraînements auxquels il participe ne sont rien d’autre qu’un simulacre de la vie qu’il mènerait en liberté.
Donc, quoiqu’en puissent dire les inconditionnels de la «Liberté avant tout», cet enfermement sert leur credo, car il n’est point de liberté sans sécurité, surtout en ces montagnes hostiles, et leurs aspirations angéliques manquent de réflexion.

Mais alors, comment concilier le naturalisme sans la régulation des espèces, afin d’éviter tout déséquilibre? Et si la régulation est nécessaire, n’est-ce pas donner la prééminence à l’Ordre sur le Chaos? La finalité évoquée plus haut, n’est-elle pas elle-même le résultat d’une pensée forcément ordonnée? Jusqu’où discipliner la Nature, afin de faire coexister le confort des Hommes et celui des bêtes?
Comme plus haut, la réponse à ces questions dépendra du guide choisi. Placé sous la double inspiration (et sans doute aussi la protection) de Héra et Athéna, le Royaume de Rystil ne devrait pas connaître d’hésitations dans ce domaine…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques de Maître Arius   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques de Maître Arius
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chroniques du Monde émergé
» Les Chroniques de krondor
» Chroniques de la Tour de Laura Gallego Garcia
» V.2.0 Les chroniques d'Aaron Knight alias Light.
» [ABANDONNE] Un détour tranquille... ou pas ! [Combat] [PV Arius]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guilde Saint Georges :: Jeux de rôles :: Donjons & Dragons :: MJ: Sultanor :: L'héritage de Testor-
Sauter vers: